Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La prise de pouvoir d'Isis - Egypte antique

Publié le par Janick

A cette époque très reculée, Isis n’avait pas encore acquis son statut de grande déesse, vivant toujours sous la coupe de Râ.

Isis élabora alors un plan afin de prendre le pouvoir. L’objectif était de s’emparer du nom caché de Râ et ainsi obtenir sa toute puissance.

Isis

Isis

Pour ce faire, elle façonna un serpent avec de la boue et lui donna la vie. La créature mordit alors Râ, qui tomba gravement malade. Tous les divinités tentèrent de le soigner, mais rien n’y fit.

Râ - le dieu du soleil

Râ - le dieu du soleil

Isis sachant que la seule chance de guérir Râ était que ce dernier lui révèle son nom caché, se rendit au chevet du malade. Lui expliquant qu’elle avait besoin de connaître le vrai nom de Râ pour le soigner, le démiurge refusa d’obtempérer. Comprenant le piège d’Isis, Râ tenta de feindre et énuméra à Isis les nombreux noms qu’il portait.

Isis - reine mythique et déesse funéraire

Isis - reine mythique et déesse funéraire

La déesse, sachant que Râ se jouait d’elle, ne put guérir le dieu. Mais ce dernier, souffrant atrocement, finit toutefois par révéler son nom véritable à Isis.

Acquérant une grande puissance, Isis put ainsi soigner Râ et décida d’utiliser son pouvoir pour le bien de l’humanité.

La prise de pouvoir d'Isis - Egypte antique

Publié dans Légendes du monde

Partager cet article

Repost 0

Origine de la fête des mères

Publié le par Janick

Origine de la fête des mères

Chaque année, à peu après à la même période nous célébrons la fête des mères. Mais au fait d'où vient cette charmante fête ?

Chaque année, nous fêtons les mamans. Nous les remercions de l'attention, de la protection et de l'amour qu'elles nous donnent. Cette tradition n'est pas vieille comme le monde mais perdure depuis un certain nombre de siècles.

AU TEMPS DES GAULOIS

La fête des mères remonte au temps d'Astérix, c'est une tradition très ancienne ! Les premiers à avoir instauré une journée consacrée aux mamans sont les Grecs et les Romains, qui organisaient chaque année au printemps une cérémonie en l'honneur de Rhéa et Cybèle, les divinités mères des Dieux.

 

 

 Cybèle
 Cybèle

Cybèle

En France, célébrer les mamans et plus généralement la famille, est une idée de Napoléon.

C'est le premier qui a évoqué l'idée d'une fête des mères officielle au printemps en 1806.

Au départ, le but était d'honorer les mères de familles nombreuses.

Origine de la fête des mères

Il faut cependant attendre le 20 avril 1926, pour que la première "journée des mères" nationale ait lieu. Il s'agissait alors d'honorer les mères de familles nombreuses, avec remise de "Médailles de la Famille française". Elle n'a jamais eu grand succès jusqu'en 1941, moment, où le Maréchal Pétain institue la fête des mères pour repeupler la France qui souffre de la seconde guerre mondiale. Pour Pétain, la famille est une valeur essentielle pour la France. Il a souhaité officialiser cette fête pour attirer l'attention sur le rôle de la femme au foyer. Son discours est réputé pour la polémique qu'il a entraînée. Certains lui ont reproché sa vision de "femme-objet". La grande "invention" de Vichy, ce fut d'honorer toutes les mères, d'en faire une fête familiale et d'en laisser la prise en charge aux enfants eux-mêmes, tout en faisant encadrer ces activités par les maîtres d'école. Bref, le collier de nouilles, c'est depuis Pétain !

Origine de la fête des mères
Origine de la fête des mères

En 1950, cette fête très populaire est officiellement fixée au 4ème dimanche de mai. Si ce dernier est le dimanche de Pentecôte, la fête des mères est reportée au premier dimanche de juin.

A oublier le cliché "fête des mères" "fête commerciale".

Un simple dessin, une simple poésie, un simple "je t'aime" suffit à rendre les mamans les plus heureuses du monde.

Origine de la fête des mèresOrigine de la fête des mères

Publié dans Histoires vraies

Partager cet article

Repost 0

Le clou (Turquie)

Publié le par Janick

Le clou (Turquie)

En manque d'argent, Nasreddine décide de vendre sa maison. Il trouve un acheteur et lui demande s'il peut garder un clou qui est fixé au mur et auquel il dit être attaché. L'acheteur accepte.

Le lendemain, Nasreddine revient dans son ancienne maison et dit « Je dois accrocher ce vêtement à mon clou. » Le nouveau propriétaire accepte, surpris mais amusé.

Le surlendemain, Nasreddine revient et accroche à son clou une carcasse de mouton. Cette fois, le propriétaire proteste. Mais Nasreddine lui répond « c'est mon clou, j'y accroche ce que je veux ! » La carcasse reste là plusieurs jours. Ne supportant plus la puanteur, le propriétaire de la maison dit à Nasreddine :
« Je n'en peux  plus, il faut trouver une solution.
— Eh bien, si tu veux, je peux te racheter la maison, mais je ne peux pas y mettre trop d'argent. »
À bout de patience, le vendeur accepte et Nasreddine récupère sa maison pour la moitié du prix.

Partager cet article

Repost 0

Le carrosse en or

Publié le par Janick

Le château de Montmayeur se trouve à Villard-Sallet en Savoie.

Bien avant que le château de Montmayeur ne soit occupé par les nobles seigneurs de nom, il y avait un fort riche châtelain avec sa femme et sa fille douée d'une grande beauté, et pourvue de nombreux prétendants.

 

château de Montmayeur aujourd'hui en ruines

château de Montmayeur aujourd'hui en ruines

Le père, cependant, ne tenait pas à ses séparer de cette enfant qui faisait la joie de son coeur et de ses yeux. Aussi, pour décourager les éventuels fiancés, imagina-t-il de promettre d'accorder la main de sa fille à celui qui lui amènerait un carrosse en or massif. Une merveille décorée et tirée par quatre palefrois d'une blancheur immaculée.

Le carrosse en or

Trois frères, sincèrement amoureux, rêvaient de découvrir la voiture féérique.Les deux aînés, orgueilleux, méprisants, furent promptement éliminés de la compétition par une fée protectrice de la jeune fille. Le troisième frère, alors que, découragé, bredouille, ayant parcouru bien des lieues sans découvrir le carrosse, revenait chez lui, il croisa une pauvre vieille femme, et lui adressa courtoisement la parole, en accompagnant ses mots d'une bourse rondelette.

 

Le carrosse en or

Arrivé en face de sa demeure, il voit, devant le pont-levis, le carrosse tant convoité ! Envahi de joie à la pensée de la jeune fille qu'il aimait, il grimpe aussitôt sur le siège du cocher et fait claquer le fouet pour galvaniser les nobles bêtes.

 

Le carrosse en or

Peu après, il rencontra un homme épuisé. Il l'invita à monter, et son passager lui apprit que son ouïe était si fine qu'elle lui permettait d'entendre lever l'avoine semée du matin. Sur ce fait, amusé, le jeune seigneur invite de même un homme qui assurait n'avoir pas pris de nourriture depuis un siècle entier., et enfin un autre pauvre hère dont la soif était si ardente qu'il prétendait pouvoir boire le contenu du canal de Savière.

canal de Savière

canal de Savière

Presque parvenu aux pieds du château de sa bien-aimée, il prit soin de ne pas écraser une cane et ses canetons.

Le père de la belle ne tint pourtant pas sa promesse, à moins, dit-il en riant :

- Que ce beau jeune homme ne puisse entendre le secret que je vais confier à ma femme.

On s'en doute, l'homme à l'ouïe très fine perçut la moindre parole du seigneur, pourtant murmurée à l'oreille de son épouse.

Moins souriant, moins ironique, le père possessif proposa au deuxième homme de dévorer tout le pain contenu dans le château, y compris le pain rassis et celui qui cuisait... L'homme, affamé depuis tant d'années, ne fit qu'une bouchée de ces multiples miches, aussi bien des vieux croûtons que des pains dorés et odorants, tout chauds, sortant du four.

Le carrosse en or

Le seigneur ne souriait plus, et il ronchonna :

- Si l'un de vous peut boire tout le vin des sartos du pays.....

A peine eut-il le temps d'achever sa phrase quele troisième homme si assoiffé avait asséché les sartos de la région.

Le carrosse en or

Le seigneur pensait encore avoir un atout à jouer :

- Me voilà bien obligé de vous donner ma fille, mais, hélas ! j'ai perdu dans l'Isère la clef de la salle au  trésor où elle était enfermée...

Le jeune soupirant commençait à désespérer quand un joyeux concert de "coin-coin" se fait entendre : c'était, suivie de ses canetons, la  cane qui arrivait, tenant la clef dans son bec !

Comme le dit un vieux proverbe : un bienfait n'est jamais perdu...

Conte très moral, puisque le héros est venu en aide quatre fois et quatre fois il en est récompensé.

Contes et légendes de Savoie - Monique de Huertas

Le carrosse en or

Partager cet article

Repost 0

L'oeil de Sainte Lucie

Publié le par Janick

L"oeil de Sainte Lucie est l'opercule d'un coquillage appelé Turbo Rugueus de Méditerranée. Cet opercule tient son nom de lalégende du martyr de Sainte Lucie.

L'oeil de Sainte LucieL'oeil de Sainte Lucie

C'est au IV ème siècle que naquit la légende de Sainte Lucie : une jeune fille de noblesse Syracuse qui obtint la guérison miraculeuse de sa mère atteinte d'une maladie incurable à force de prières répétées à la Vierge Marie.

L'oeil de Sainte Lucie

Vouant un culte et une dévotion sans limite à cette dernière, elle s'arracha les yeux et les jeta à la mer pour  ne pas  être détournée de sa foi et éloigner ses prétendants.

Toute entière tournée vers la prière, elle réalisa bon nombre de miracles. En réponse à cette dévotion,  la Sainte Vierge lui rendit la vue et lui donna des yeux plus beaux et plus lumineux.

 

L'oeil de Sainte Lucie

Sainte Lucie, vierge et martyre, jeune fille de Syracuse accompagna sa mère qui souffrait d'une grave maladie sur la tombe de Sainte Agathe. A force de prières, elle obtient la guérison de sa mère. En remerciement elle distribua tous ses biens aux pauvres ce qui déplu fortement à son fiancé qui l'accusa d'être chrétienne et de violer les écrits de Césars. Selon les légendes, soit elle s'arracha les yeux, les disposa sur un plat et les fit porter à son fiancé qui ne parvenait pas à oublier leur beauté, soit elle s'arracha les yeux et les jeta à la mer pour ne pas être détournée de sa foi et éloigner les prétendants.

Lucie est invoquée pour soigner les maladies des yeux. L'oeil de Sainte Lucie éloigne le mauvais oeil, porte chance et bonheur, voire même favorise la prospérité lorsqu'il est rangé avec de l'argent.

L'oeil de Sainte LucieL'oeil de Sainte Lucie
L'oeil de Sainte LucieL'oeil de Sainte Lucie

Publié dans Légendes du monde

Partager cet article

Repost 0

Notre-Dame d'Andance

Publié le par Janick

Le Vivarais occupe quasiment la totalité de l'Ardèche.

La commune d'Andance est située dans le Vivarais à 15 kms de Annonay et à 35 kms de Valence.

 

Notre-Dame d'AndanceNotre-Dame d'AndanceNotre-Dame d'Andance

Les Helviens, peuple gaulois du Vivarais (Ardèche), donnèrent son nom au village : le mot gaulois "ande" désignant un gué. C'est sur le plateau du Châtelet, colline dominant Andance, que l'on trouve les premiers vestiges d'une occupation des lieux. Il est fort probable que les Helviens y construisirent leur premier temple.

Notre-Dame d'Andance

Au II et IIe siècle,au moment où les persécutions des chrétiens atteignent leur maximum à Lyon et à Vienne, alors, importantes villes romaines, des massacres ont lieu et souvent le corps des martyrs est jeté au Rhône.

Une légende raconte que les corps des trois martys, Pomponia, Uraniée et Agathon, accostèrent à Andance dans une barque en pierre.

les trois martyrs à Andance

les trois martyrs à Andance

A ce moment là, d'une source se mit à couler une eau ayant le pouvoir de guérir les paralytiques et d'aider les mourants à trouver leur voie.

Trois croix furent érigées en leur honneur au sommet du Châtelet, qui devint nécropole chrétienne.

 

Notre-Dame d'Andance
Notre-Dame d'Andance

Publié dans Légendes d'Ardèche

Partager cet article

Repost 0

Les Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris

Publié le par Janick

Les Jeux Olympiques d'été de 1924, Jeux de la VIIIe Olympiade de l'ère moderne, ont été célébrés  en France, à Paris du 4 mai au 27 juillet 1924.

Pour ses adieux aux jeux, le baron Pierre de Coubertin milita en faveur de la capitale française, qui organisa ainsi ses deuxièmes jeux après ceux de 1900 (voir l'article Les Jeux Olympiques d'été de 1900). Après de nombreuses discussions, Coubertin obtient satisfaction au détriment de Barcelone, Prague, Rome et Lyon.

Baron Pierre de Coubertin

Baron Pierre de Coubertin

Il n'y a pas de mascotte, mais de nombreuses affiches publicitaires, allant même jusqu'au timbre postal.

Les Jeux Olympiques d'été 1924 à ParisLes Jeux Olympiques d'été 1924 à ParisLes Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris
Les Jeux Olympiques d'été 1924 à ParisLes Jeux Olympiques d'été 1924 à ParisLes Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris

44 nations et 3 089 athlètes dont 135 femmes, prirent part à 126 épreuves dans 17 sports.

La devise olympique de Coubertin empruntée à l'abbé Henri Didon : "Citius, Altius, Fortius" (plus vite, plus haut, plus fort) est introduite à l'occasion de ces jeux, ainsi que lerituel de leverdes trois drapeaux à la cérémonie de clôture.

Le 5 juillet 1924, la cérémonie d'ouverture se tient au Stade de Colombes devant 40 000 spectateurs.

Les 44 délégations pénètrent dans le stade par ordre alphabétique. L'Afrique du Sud est la première nation à défiler, la Yougoslavie la dernière.

L'Allemagne ne sera pas conviée. L'Equateur, l'Irlande, la Lituanie, les Philippines et l'Uruguay participent pour la première fois.

 

Les Jeux Olympiques d'été 1924 à ParisLes Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris
Les Jeux Olympiques d'été 1924 à ParisLes Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris

Les Etats Unis remporteront le plus de médailles. 99 en tout dont 45 en or - 27 en argent - 27 en bronze.

Suivit de la Finlande avec  37 médailles (respectivement 14 - 13 - 10)

La France se situera en troisième position avec 38 médailles ( 13 - 15 - 10)

Les Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris
Les Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris
Les Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris
Les Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris
Les Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris

La cérémonie de clôture du 27 juillet inaugure un nouveaurituel lors des Jeux olympiques en hissant trois drapeaux dans le stade : celui du Comité international olympique, celui du pays hôte et celui du prochain pays à accueillir les Jeux.

Les Jeux Olympiques d'été 1924 à Paris

Publié dans Mascottes

Partager cet article

Repost 0

Le triangle de la Burle - Ardèche

Publié le par Janick

La Burle noire : " avaleuse de carcasse du crépuscule à l'aurore" - Jean Peyrard

D'après ce mythe, la burle serait capable d'hypnotiser les hommes en faisant tournoyer la neige devant eux. La Burle étant un vent particulièrement violent et parfois mortel, elle deviendrait connotée neigativement, voire diabolisée.

 

Le triangle de la Burle - Ardèche

La Burle c'est comme cela que l'on appelle le vent permanent qu'il y a dans cet endroit très rude qu'est le Mont du Mézenc.

On distingue selon les anciens, la Burle blanche car elle soulève la neige et elle reste que pour quelques jours et la Burle noire un vent beaucoup plusfort qui réside en permanence entre le mont Mézenc, le Puy en Velay et le Massif du Pilat (Ardèche du nord).

Ce vent se trouve coincé entre ces trois sommets et tourne en permanence dans ce triangle que l'on appelle le triangle de la Burle.

 

Mont Mézenc       -                 Massif du Pilat            -               Puy en VelayMont Mézenc       -                 Massif du Pilat            -               Puy en VelayMont Mézenc       -                 Massif du Pilat            -               Puy en Velay

Mont Mézenc - Massif du Pilat - Puy en Velay

Le triangle de la Burle - Ardèche

La Burle noire est très violente, c'est un vent très puissant, qui pourrait déstabiliser les avions qui survoleraient cette zone.

Des forces magnétiques étranges seraient à l'oeuvre, perturbant les intuments, les rendant inopérants.

Le triangle de la Burle n'a rien à envier au triangle des Bermudes.

 

 

Le triangle de la Burle - Ardèche

Les légendes du Mézenc en parlent ainsi.

La Table d'or "pleine de lueur", où les pierres volent, où les boules lumineuses apparaissent et suivent parfois les promeneurs. Certains rapportent avoir vu des "boules de feu" qui sillonnent la région et terrifient les témoins.

Dès l'antiquité, on y parle de corps célestes...les vieux grimoires citent des objets tombés du ciel et puis plus près de nous, les catastrophes aériennes se succèdent avec une régularité troublante.

En juillet 1420, les habitants de la ville de Puy levèrent les yeux vers un étrange et terrible appareil en forme de croix....janvier de la même année, une étoile de feu, fendant l'air au soleil couchant et filant à toute allure, après avoir stationnée sur le Puy, des lueurs de formes ovoïdes furent signalées.

Le triangle de la Burle - ArdècheLe triangle de la Burle - Ardèche

Le 29 août 1975, des formes étranges furent signalées par plusieurs personnes. On parla d'OVNI avec un personnage à bord qui descendit, mesurant 1,50 mètre et portant une combinaison couleur de flammes.

Le triangle de la Burle - Ardèche

Le triangle de la Burle a vu, depuis 1945, plus d'une soixantaine de crash aériens.

Le triangle de la Burle - ArdècheLe triangle de la Burle - Ardèche

Publié dans Légendes d'Ardèche

Partager cet article

Repost 0

Maman marmotte a peur du noir

Publié le par Janick

- Allez, assez joué ! Il faut aller se coucher ! dit maman marmotte à son bébé. L'hiver approche, c'est l'heure d'hiberner...pendant six longs mois.

Maman marmotte a peur du noir

Le soleil se couche derrière les montagne enneigées, hautes et noires jusqu'à la pointe. On rentre dans le terrier, on se met au chaud dans le lit et on éteint la lumière.

 

Maman marmotte a peur du noir
Maman marmotte a peur du noir

Maman marmotte ferme la porte du terrier avec des tas de petites branches mélangées avec de la terre. Et quand le trou est bien bouché, soudain, il fait tout noir...Tellement noir qu'on ne voit rien du tout...à part les grands yeux inquiets de maman marmotte.

 

 

Maman marmotte a peur du noir
Maman marmotte a peur du noir

Bébé dort paisiblement depuis longtemps, mais maman marmotte n'est pas rassurée. Elle voit des ombres, elle entend des bruits bizarres...Elle pense trop.

Maman marmotte a peur du noir

Pourtant, tout est calme dans la montagne. Le loup a bien mangé et il s'endort, en sifflant, la bouche en coeur. L'aigle royal et toute sa famille dorment paisiblement. Le chamois ronfle très fort car il a le nez bouché, il est "enrhubé". RRRrrrron...Pichhhh...Le bouquetin rêve qu'il se gave de fromage à raclette. Miam-miam...C'est délicieux ! La chouette observe la nuit avec ses grands yeux tout ronds. Hou Hou...Hou Hou...Hou Hou...

Mais maman marmotte ne dort toujours pas, car elle a peur du noir... Alors, elle fait les cent pas dans les galeries du terrier. Mais soudain BADABOUM !!

 

 

Maman marmotte a peur du noir

Maman marmotte a renversé toute la vaisselle, et ça fait un bruit d'enfer !!! Alors, bébé marmotte se réveille en sursaut.

- Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que c'est que ce bruit ?

Mais bébé n'a peur de rien. Il prend sa tenue de militaire et sa mitraillette en plasique et il sort de sa chambre en faisant des tas de cris "Wouatch Who Wha Yaaah" Banzaï !

Dans le salon, il y a maman marmotte qui pleurniche comme un bébé. Bouuh ! Elle a eu tellement peur à cause du bruit.

Maman marmotte a peur du noir

- Pourquoi tu pleures ? demande bébé.

- Je n'arrive pas à dormir...dit maman. C'est parce que j'ai peur du noir.

- Allons, n'aie pas peur...je suis là, dit super marmotton et en plus, j'ai mon sabre de ninja pour te protéger.

- C'est vrai...répond maman, en souriant.

 

Maman marmotte a peur du noir

Alors maman marmotte se blottit contre son petit ninja.

Elle n'a plus peur, et tout le monde s'endort.

David Gautier - éditions Boule de neige-Savoie

Maman marmotte a peur du noirMaman marmotte a peur du noirMaman marmotte a peur du noir

Partager cet article

Repost 0

Les Fées de Montréal en Ardèche

Publié le par Janick

Il existe à peu de distance du dolmen de Montréal, en ardèche méridionnale, un sentier dont le nom fleure bon lemystère, le chemin des Fades ou  chemin des Faye.

Les Fées de Montréal en Ardèche
Les Fées de Montréal en ArdècheLes Fées de Montréal en Ardèche

Fades ou Fayes, c'est Fée qu'il faut comprendre.

Ce sentier vous permet d'accéder au Vallon des Fées où coule le ruisseau de Pézenas.

Les Fées de Montréal en Ardèche

Les vieilles traditions qui s'y rattachent se sont perdues. Une légende que l'on dit venir du Moyen-âge existait, il y a longtemps.

Une lavandière de Brison allait tous les jours y laver son linge, et priait les fées de lui donner un bon mari. Tous les jours aussi, elle trouvait sur le rocher une pièce blanche, don des fées. Son fiancé voulut savoir d'où lui venait cet argent. Elle finit par l'avouer, mais alors toutes ses pièces d'argent se trouvèrent subitement changées en feuilles.

 

Les Fées de Montréal en Ardèche

Publié dans Légendes d'Ardèche

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>