La mort du Loup Garou

Publié le par Janick

Dans le temps, les colporteurs savoyards partaient avec une belle dans le dos, parcourir la France et la Navarre vendre ce qu'ils avaient dedans.

                                              Résultat de recherche d'images pour "colporteur savoyard"

C'est l'histoire d'un colporteur qui apprenait son métier à son fils. Ils étaient dans la région des Aravis en Haute-Savoie.

     

Un militaire en permission leur a offert l'hospitalité. Un soir de pleine lune, ils ont été réveillés par un étrange hurlement comme ils n'en avaient jamais entendus. Ils ont ouvert la porte de l'écurie pour voir un loup sauter de toit en toit.

Le lendemain, les habitants du village leurs expliquèrent que cela fait des lunes et des lunes que ce phénomène existait mais qu'au bout de sept jours le calme revenait.

Le militaire décida de s'armer d'un bon fusil et d'attendre ce fameux loup. Il tira et toucha le loup. Mais quand il s'approcha de la dépouille et qu'il souleva la peau du loup, il constata avec frayeur qu'il venait de tuer sa propre mère.

Il jeta son fusil dans un cri de douleur et quitta le village.

Dans le village, des bruits coururent. C'était sûrement le curé qui faisait de la sorcellerie. Il transformait cette vieille femme en loup garou parce qu'elle ne voulait pas payer son impôt, la dîme.

Voilà l'étrange histoire que racontaient les colporteurs dans le temps.

 

 Résultat de recherche d'images pour "loup garou"

Commenter cet article