Le pied de cheval de Mme Vierne

Publié le par Janick

Nous sommes à saint-Marcel-d'Ardèche, aux portes du sud des gorges de l'Ardèche.

               Afficher l'image d'origine

Dame Vierne de Baladun (Ardèche), devenue très riche après la mort de son fils parti en croisade, suscitait la convoitise des seigneurs de la région et recevait de nombreuses demandes en mariage qu'elle repoussait.

                 

                            donavierna

                                                Dame Vierne - Bourg-Saint-Andeol

L'un de ses prétendants l'enleva et l'enferma dans son château situé au nord du Rhône.

Un dévoué serviteur organisa son évasion : il amena un cheval blanc nommé Bayard qui avait été ferré à l'envers pour protéger sa fuite.

                                               Afficher l'image d'origine

Ses poursuivants suivirent les traces du cheval sur la route longeant le Rhône alors que la fugitive était retenue sur ses terres. Quant il atteignit la lisière de la forêt de Lôou, Bayard hennit de soulagement et frappa violemment un rocher, y laissant la trace de son sabot.

C'est ce qu'on appelle le Grand Pied du cheval Bayard ou Pied de cheval de Mme Vierne, qui est une fissure dans le calcaire ayant la forme d'un sabot.

On attribuait à cette empreinte le pouvoir de favoriser la fertilité.

Le jour de leurs noces, les jeunes couples ne manquaient pas de se rendre au Pied du cheval de Mme Vierne.

 

 

Publié dans Légendes d'Ardèche

Commenter cet article