Géant de Crussolio

Publié le par Janick

Le château de Crussol,  ruiné de France (Ardèche) , commune de Saint-Péray. Véritable nid d'aigle posé sur la cime d'un roc inaccessible, ce château fut probablement bâti au XIIe siècle.

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

 La légende lui attribue pour bâtisseur un être fantastique, le Géant de Crussolio. 

Afficher l'image d'origine

 

C'est le fondateur du château de Crussol, en Ardèche. Ce château est situé sur une roche élevée et verticale, et le géant n'a jamais cessé, dit-on, de l'habiter. Cependant, il lui arrive quelquefois d'avoir la fantaisie de visiter Valence, en Dauphiné, et alors il franchit d'une seule enjambée la plaine du Rhône. Crussolio est un digne descendant de ces géants gaulois qui attaquèrent Hercule, et que Jupiter écrasa d'une grêle de pierres dans la célèbre plaine de la Crau.

 

La tradition populaire attribue le nom et la fondation de Crussol à un géant nommé Crossulius. Celui-ci aurait été, après le déluge, le roi des peuples qui formèrent la nation des Allobroges. Il avait vingt pieds de haut (soit près de 6m50), comme en faisaient foi ses ossements, longtemps conservés en l’église des Dominicains de Valence.

Ces ossements furent découverts, non pas au-dessous de Crussol, mais à St-Péray même ! Aymar du Rivail, conseiller au Parlement de Grenoble vers 1530, situe cet évènement lors du gouvernement du Dauphiné par le futur Louis XI (vers 1450). Ce n’est qu’au 17ème siècle que l’on fit le rapprochement de ces restes avec ceux de « l’éléphas méridionalis ». Afficher l'image d'origine

 

Publié dans Légendes d'Ardèche

Commenter cet article