Les diables de Bessans

Publié le par Janick

Bessans, charmant village de haute Maurienne, en Savoie, a érigé le malin en emblème. Le diable accueille le visiteur sur la fontaine municipale et fait la renommée de Georges et Fabrice Personnaz, héritiers d’une longue tradition de sculpteurs sur bois.

                                          Afficher l'image d'origine                         

                                                     Bessans

« Ici, à Bessans, le diable a toujours fait partie de la vie du village. Il y a plusieurs siècles déjà, au temps où la vie dans ces hautes vallées était difficile, les gens croyaient au diable. Tout ce qu’ils ne s’expliquaient pas, tout ce qui était surnaturel et bien, c’était le diable », explique Georges Personnaz .

                      pk0382.jpg

C’est à Etienne Vincendet, sculpteur sur bois, surnommé « Etienne des Saints » car il travaillait essentiellement dans les églises, que Bessans doit son premier diable. C’était en 1857. Sacristain de la paroisse, Etienne s’est fâché avec le curé. « Pour se venger de celui-ci, il eut l’idée de sculpter un diable emportant sous son bras un curé. Son travail terminé, il alla le déposer sur la fenêtre du presbytère. Quand le prêtre ouvrit ses volets, il découvrit la statuette et se douta bien d’où provenait cette plaisanterie. Le matin suivant, le révérend ramena le diable sur la fenêtre du sacristain », raconte Georges Personnaz.

                                                       diable.jpg

Le petit manège dura plusieurs jours entre les deux maisons, avant qu’un étranger de passage dans la vallée n’aperçoive l’étonnant personnage et ne l’achète. Assez cher pour qu’Etienne des Saints ne décide de changer de registre et de sculpter des diables plutôt que des anges.

Depuis cette époque, il y a toujours dans le village un sculpteur pour perpétuer la tradition.

                     Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article