La tombe de la marmotte

Publié le par Janick

Notre légende ce soir nous emmène dans les Aravis, en Haute-Savoie, non loin la Clusaz, aux Villards sur Thônes. La tombe de la Marmotte serait le lieu où fut enterré une jeune fille ainsi surnommée.
Afficher l'image d'origine
Les gens du village ne l'appréciaient guère. Elle vivait sauvagement sur les pentes du Mont Lachat. Pour les villageois, c'était une sorcière. On pouvait la voir apparaitre, et disparaitre mystérieusement dans les villages alentours.
             Afficher l'image d'origine
Un jour, une grosse avalanche de rochers se déclencha. Les bergers se trouvant sur la pente de la montagne eurent juste le temps de se réfugier pour échapper à la catastrophe. La Marmotte cueillait non loin de là du génépi. Pour les bergers, point de doute, c'est la sorcière qui a causé cela.Ils la menacèrent en brandissant les poings.
"A mort, toi qui a voulu nous tuer !"
Apeurée, elle s'enfuit à toute vitesse mais les poursuivants la rattrapèrent aux Villards, et fut lapidée à mort.
Son innocence fut reconnue plus tard. Un murgier expiatoire s'éleva au lieu de ses derniers in
stants et chaque passant ajoutait un pierre en signe d'offrande.
                          
 
2012.....100 ans déjà, le 1er avril 1912, hommes, femmes et enfants des Villards montaient au chalet de la mare armés de bâtons pour défendre leur cher patrimoine : « la tombe à la Marmotte » La Marmotte, jeune bergère sauvageonne fût violée, lapidée et enterrée dans le massif du Mont Lachat par des brigands. Sur sa tombe l'herbe ne poussa jamais plus. Les gens d'Entremont revendiquaient son sépulcre prétextant qu'elle avait été violentée sur leur versant. Les Entremoniens devaient ce jour faire repasser cette tombe par dessus le Mont Lachat, Les Villardins les attendaient vaillamment. Après des échanges verbaux et de doux breuvages... sans un seul coup de bâton, il fût convenu que la Marmotte, voisine du chalet de la mare, resterait, pour toujours, la mascotte des Villards.
 
                                                               Afficher l'image d'origine
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article