La montée en alpages en Savoie : la transhumance

Publié le par Janick

Dès le Néolithique, les pâturages de la "pelouse alpine" ont attiré pasteurs et troupeaux. La vie pastorale sur ces grands espaces ne cessera de se maintenir et de gagner des surfaces par défrichement et essartage (défrichage de terrains boisés) au Moyen Age.

Afficher l'image d'origine

La transhumance est une tradition ancestrale qui consiste à emmener des animaux de pâturage (vaches, brebis, moutons,  ou chevaux) passer l'été en hautte montagne pour soulager les exploitations agricoles. Ces zones de prairies et les périodes de transhumances sont aussi appelées des « estives ». Les animaux profitent alors d’herbages de qualité supérieure.

Dans l’esprit collectif, la montée aux estives ou transhumance, du latin « au-delà de la terre », a une consonance poétique avec une touche de nostalgie propre aux choses appartenants au passé, et pourtant, elle est toujours pratiquée.

Les trajets des bovins n’excèdent pas une journée de marche.

Le départ est une fête : les troupeaux avancent de leur pas déterminé de village en village où les habitants ont préparé de petits étales de ravitaillements pour les éleveurs. À la tête du troupeau avance une vache meneuse, une ancienne qui a déjà parcouru plusieurs montées aux estives. Elle arbore une décoration végétale sur le haut de sa tête, symbolisant le renouveau printanier. Puis les vaches gravissent au son des cloches et sonnailles les sentiers les menant aux vertes prairies. La saison d’estivage a lieu de mai à octobre. Chaque troupeau a un son de cloche propre à son élevage.

                                          Afficher l'image d'origine                                                                 Photo - Retour d'alpage dans la neige - Copyright Fernand Leger

Une fois dans la montagne, les troupeaux sont remis à la surveillance de l’un des éleveurs ou d’un alpagiste. Parfois, les bêtes changeront de place régulièrement, allant de plus en plus haut dans la montagne jusqu’à la mi-août, puis redescendant petit à petit. C’est la remue. Ce sont les saisons qui dictent les déplacements : les bêtes doivent suivre la neige en montant et la précéder en descendant. Mais certains éleveurs restent aux alentours d’un même chalet.

                                                 Afficher l'image d'origine

Trois journées de fête se déroulent généralement en juin pour découvrir les métiers d’éleveurs et de bergers au travers de multiples animations : défilé du troupeau, démonstrations, spectacle, concert, marché de producteurs et montées à l'alpage.

Fête des Alpages du Mont Revard    montée aux alpages  au Mont Revard à Aix-les-Bains

        Cortège montant au Revard                       Un petit joueur de musique                            Ferronnerie

cortège montant au Revard                     petit joueur de musique                                 ferronnerie

Afficher l'image d'origine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article