Saint-Montan - lieux sacrés

Publié le par Janick

Saint-Montan est une commune située dans le sud est du département de l'Ardèche.

Saint-Montan - lieux sacrés

L'origine du village de Saint-Montan remonte au Vème siècle lors du séjour d'un ermite du nom de Montanus, apparenté à la maison de Lorraine et issu d'une famille princière d'Austrasie.

Saint-Montan - lieux sacrés

La légende nous rapporte qu'au Vème siècle vivait à Laon (région Nord-Pas-de-Calais-Picardie : département de l'Aisne) un pieux personnage appelé Montanus. Sa réputation de sainteté était grande et il prédit à dame Célini qu'elle mettrait au monde un fils et qu'il aurait une grande destinée. Ce fils fut Saint Rémi, archevâque de Reims, qui baptisa Clovis en 496.

Montanus, importuné par l'affluence des visiteurs qu'attirait sa réputation de sainteté, quitta Laon et vint chercher dans le midi une solitude où il put prier Dieu en paix.

Le val chaud le séduisit par son âpreté et sa proximité avec Bourg-Saint-Andéol.

 

gorges du Val chaud

gorges du Val chaud

Il aurait vécu 30 ans dans la grotte du val chaud une vie de solitude.

Saint-Montan - lieux sacrés
Saint-Montan - lieux sacrés

Puis il fut découvert par les chasseurs et reçu la visite de Saint Rémi et de Jean, évêque de Viviers, qui le prièrent de s'installer dans un lieu plus accessible (lieu actuel de la chapelle San Samonta).

Saint-Montan - lieux sacrésSaint-Montan - lieux sacrés

L'affluence des visiteurs l'obligea à quitter le pays et il se retira à la Fère, en Picardie, où il serait mort et où on conserverait ses reliques.

Le nom du village vient donc de ce saint ermie, et s'écrit correctement sans T.

"Per la san Montan l'oulivo à la man" devient un dicton du pays : à la Saint Montan, on peut cueillir les olives....

Saint-Montan - lieux sacrés

Publié dans Légendes d'Ardèche

Commenter cet article