La légende de Saint Elrade (Savoie)

Publié le par Janick

Le moine Elrade désirait savoir comment les élus passent leur temps au paradis sans s'ennuyer à rester sans rien faire. Dieur exauça son désir.

La légende de Saint Elrade (Savoie)

Un matin, alors que le saint était assis à l'ombre d'un chêne, un grand oiseau, au plumage étrange, vint se poser sur une branche de l'arbre. Il se mit à chanter si mélodieusement que saint Eldrade eut l'impression de n'avoir jamais entendu chant aussi harmonieux. Il essaya de s'emparer de l'oiseau, mais à son approche celui-ci s'envola un peu plus loin. Le saint suivit l'oiseau et fut ainsi conduit dans un petit bois peu éloigné du monastère.

La légende de Saint Elrade (Savoie)

Le saint s'assit alors au pied d'un arbre, transporté d'admiration. Il oublia tout et tomba en extase.

Quand le bel oiseau cessa de chanter, saint Elrade se réveilla et constata que l'après-midi était déjà avancé.

"Ô dieu, je n'ai pas encore dit mes prières ! Comment regagner le temps perdu ? Il faut que je m'en retourne tout de suite au couvent."

Cependant, en y arrivant, il eut peine à le reconnaître. Il lui sembla qu'on y avait fait de grands changements. 

 

abbaye de Novalaise

abbaye de Novalaise

Il se dit :

"Où suis-je ? Ce ne peut être le couvent que j'ai quitté ce matin !"

Il se dirigea alors vers la porte et appela le portier par son nom. Un portier ouvrit la porte et lui demanda qui il était.

- Je suis Elrade, un moine de ce monastère.

- Je ne vous ai jamais vu, et je ne connais pas de moine de ce nom. Si vous êtes vraiment un moine d'ici, quand donc êtes-vous sorti ?

- Ce matin même, et il faut queje rentre.

- Et moi, je vous affirme qu'aucun moine n'est sorti de ce couvent ce matin. Et je ne vous reconnais même pas !

Très étonné, le saint dit alors :

- Si vous ne me croyez pas, appelez le portier Anselme.

- Il n'y a pas d'autre frère portier que moi. Je pense que tu es fou !

- Je vous assure  que j'appartiens à ce couvent.  C'est bien l'abbaye de la Novalaise, n'est-ce pas ? 

- En effet.

- Alors, allez me chercher l'abbé ; je veux lui parler.

 

 

 

La légende de Saint Elrade (Savoie)

Au bout d'un moment, l'abbé arriva en compagnie du prieur. Mais en présence de saint Elrade, celui-ci ne les reconnut ni l'un ni l'autre....

- Que demandez-vous ? questionna l'abbé.

A quoi Elrade ne put que répondre :

- Je ne vous ai jamais vu auparavant. Je souhaite parler au prieur Felmasse et au prieur Dominique. Je connais aussi les frères Antoine, Vistorin, Gaspard, et d'autres.....

- Mon frère, dit le prieur, il est bien vrai qu'autrefois vécurent dans ce monastère les moines dont vous citez les noms. Néanmoins, il y a trois cents ans de cela... Où donc avez-vous été tout ce temps et d'où venez-vous ?

Alors Elrade comprit quelle merveille était arrivée, puisqu'il n'avait cru écouter l'oiseau du paradis que pendant une demi-journée, alors qu'il était resté en extase trois cents années. 

Il réalisa que la beauté de Dieu suffit à remplir de bonheur les bienheureux pendant toute l'éternité....

légende du IXème siècle - Contes et légendes de Savoie - Monique de Huertas

La légende de Saint Elrade (Savoie)

Commenter cet article