Traditions sur la lune

Publié le par Janick

Dans le carnet d'histoires d'un grand-père Savoyard : "Les histoires extraordinaires de mon grand-père" par Félix Bertholaz, on retrouve toute une série d'histoires sur les traditions sur la lune.

Libre à vous et à votre imagination, de regarder le ciel un soir de pleine lune, et de chercher la clé de Saint Pierre, le fromage, l'homme et son fagot d'épines, ou encore peut-être trouverez vous la fameuse chèvre et son voleur.

Traditions sur la lune

Un jour, saint Pierre s'étant endormi à la porte du Paradis laissa choir l'une des deux clefs qu'il avait dans ses mains. La clef tomba sur la  lune et y fit une profonde empreinte. Saint Pierre vint à la lune prendre sa clef et retourna au Paradis. Mais l'empreinte de la clef resta sur la lune où il est facile de l'apercevoir.

Un homme était un jour d'été occupé à ramasser les foins dans son pré. La nuit arriva pendant qu'il travallait. L'homme leva les yeux et vit la lune au-dessus de sa tête. Il dit : "Oh le beau fromage ! Quel dommage de le laisser perdre ainsi dans l'air. Essayons de le prendre."

Il monta sur un arbre qui était là, et élevant son râteau en l'air du côté de la lune, il fit un saut. Il sauta si bien qu'il resta accroché à la lune par son râteau. Et la lune l'emporta avec elle dans son voyage. C'est depuis ce jour-là que l'on voit sur la lune la  figure d'un homme tenant son râteau élevé au-dessus de sa tête.

Traditions sur la lune

Une autre tradition parle aussi d'un homme qui est dans la lune. Cet homme travaillait les dimanches comme les autres jours. Il se montra sourd aux avertissements de Dieu qui le surprit une troisième fois chargé d'un fagot d'épines. Pour le punir, Dieu l'exila  dans la lune. Et parce qu'il n'a point voulu se reposer, cet homme n'aura plus de repos dans l'astre qui marche toujours.

Il n'est point difficile de l'apercevoir, chargé encore de son fagot d'épines. Son ombre est à la surface, il est au fond, derrière son ombre, mais quand viendra la fin du monde et que les étoiles tomberont, cet homme reprendra la liberté des cieux.

Traditions sur la lune

Un pauvre homme qui habitait une misérable hutte sur la lisière d'une forêt vola un jour une chèvre. Mais la chèvre, il fallait la nourrir et l'homme n'avait pas un brin de foin ni de feuilles. Pendant plusieurs années, il coupa des branches d'arbre dans la forêt voisine, en formant de nombreuses bottes de feuilles et nourrit ainsi sa chèvre avec le bien d'autrui.Après quelques années, l'homme mourut et pour le punir de ses larcins, Dieu le condamna à rester immobile dans la lune avec sa chèvre. 

Depuis lors, quand la lune est pleine, on distingue très bien, sur l'astre de la nuit, à gauche de celui qui regarde, un homme tenant en main une botte de feuilles et la présentant à une chèvre qui est à côté de lui.

Traditions sur la lune

Commenter cet article