La rage de dents et le signe de croix

Publié le par Janick

Une paysanne de Mathay revenait du pré, portant sur sa tête une charge d'herbe pour les bêtes.

La rage de dents et le signe de croix

Tout à coup elle rencontre un homme : 

- Te tchérjie bî, Marie, lui dit-elle. Nin ni, s'na ran !

- Tu es bien chargée, Marie, lui dit-il

- Mais non ce n'est rien !

Ils continuèrent chacun de son côté.

Arrivée à la maison notre paysanne ressentit une terrible rage de dents, et ainsi les jours qui suivirent, toujours à la même heure. Cependant elle avait souvent porté une charge sur sa tête, et même de plus lourdes.

Un peu plus tard elle croise de nouveau le même homme. Notre bonne femme se dit :

"C'est un sorcier, c'est lui qui m'a jeté un sort."

Et comme elle avait peur et qu'elle n'osa pas faire ouvertement le signe de croix, elle le fit avec sa langue, dans sa bouche. Mais le sorcier vit son geste et dit :

- Te n'é pé bzon d fare lou signe de croi évo té lang, i t voe pan far de mâ ! (tu n'as pas besoin de faire le signe de croix avec ta langue, je ne te veux pas faire de mal).

La paysanne resta stupéfaite, ainsi elle avait vu juste : c'était un sorcier.

Robert Bichet

 

La rage de dents et le signe de croix

Commenter cet article