La baratte ensorcelée

Publié le par Janick

Un jeune homme allait voir sa belle.

Arrivé devant la maison, il regarde parla fenêtre avant d'entrer, et il vit la jeune fille en trainde baratter. Rien d'étrange à cela, mais chose plus étrange, elle ne cessait de répéter :

"Bredï bredouf, bredï bredouf".

Le jeune homme, n'osant entrer, se demandait ce que signifiait ce manège et se retira.

Une autre fois, il revint, la jeune fille était de nouveau assise, en train de baratter :

"Bredï bredouf, bredï bredouf".

 

La baratte ensorcelée

Finalement elle s'arrête et sort du poêle.

Furtivement le jeune homme qui voulait en avoir lecoeur net, rentre et va voir ce qu'il y a dans la baratte. La jeune fille l'avait vidée, seul, au fond un morceau de papier.

Le jeune homme essaie de baratter en disant la formule, et voici que lacrème, venant d'on ne sait d'où, remplissait la baratte.

La jeune fille, une sorcière, tirait la crème d'une autre maison.

Jean Garneret

Commenter cet article