La Fontaine des 4 sans culs

Publié le par Janick

Cette fontaine est le monument le plus célèbre de Chambéry, en Savoie. Elle a été érigée en 1838 par le sculpteur grenoblois Victoe Sappey afin de commémorer les exploits en Inde de Marathes du comte de Boigne (1751-1830) après sa mort en 1831.

Fontaine aux éléphants ou fontaine des 4 sans culs

Fontaine aux éléphants ou fontaine des 4 sans culs

Benoît Leborgne, plus connu sous le nom de Comte de Boigne ou Général de Boigne né le 24 mars 1751 à chambéry, et mort dans la même ville le 21 juin 1830, est un aventurier savoyard qui fit fortune aux Indes.

Fils de commerçants bien établis, il fit une carrière militaire. Formé au sein de régiments européens, il rencontra le succès en Inde en se mettant au service de Mahâdjâjî sindhia, qui régnait sur l'empire marathe, en Inde. Celui-ci lui confia la création et l'organisation d'une armée. Devenu général, il entraîna et commanda une force de près de 100 00 hommes organisée sur le modèle européen qui permit à la confédération marathe de dominer l'Inde du nord et de rester le dernier Etat autochtone de l'Hindoustan à résister aux Anglais.

Comte de Boigne

Comte de Boigne

Après le décès du général de Boigne en 1830, la ville de Chambéry décide de rendre hommage à ce Chambérien audestin hors du commun. Un concours est lancé pour l'érection d'un monument. 17 projets sont présentas devant le Conseil de Ville. Le choix se  porte sur celui de Pierre-Victor Sappey pour son importance et son originalité, alliées à son faible coût.

La colonne est inaugurée le 10 décembre 1838.

plans de la fontaine    et             croquis
plans de la fontaine    et             croquis

plans de la fontaine et croquis

Sappey écrit :

"Tout ce travail a été fait par moi seul en moins de 4 ans, je n'ai employé que des manoeuvres pour remuer d'aussi lours fardeaux. Aussi ai-je fait grand travail pour peu d'argent.

Aucun naturiste ancien ou moderne, n'ont jamais osé même rêvé la forme inouïe : c'est un monstre qui n'a point de corps, et qui n'est composé que de 4 poitrines et 4 têtes d'éléphant soudées ensembles, on ne sait trop comment."

La fontaine est décomposée en 3 parties  (de haut en bas) :

fontaine vers 1860

fontaine vers 1860

Statue du Comte de Boigne partie 1

Statue du Comte de Boigne partie 1

trophées et plaque commémorative partie 2

trophées et plaque commémorative partie 2

Détail d'1 des 4 éléphants partie 3

Détail d'1 des 4 éléphants partie 3

Publié dans Histoires vraies

Commenter cet article