Légende du Pont d'Arc

Publié le par Janick

Légende du Pont d'Arc

Le Pont d'Arc, en Ardèche méridionnale, a une légende diabolique.

Un jour, un seigneur de Sampzon (village) se maria avec une jolie fille de Vallon (village voisin).

La belle était coquette et les amoureux nombreux. Le châtelain jaloux enferma sa femme dans une tour élevée, située sur la plate-forme du rocher de l'Arc non encore creusé par les eaux.

La belle y gémissait lorsque, un jour, un pèlerin fort laid vint demander asile au châtelain. Ce dernier le fit entrer sans méfiance et accepta de lui montrer le beau paysage du haut de la tour attenante à son manoir.

Pendant que le seigneur discourait, le pèlerin s'éclipsa, délivra la belle et fila vers le Rhône.

Le seigneur les aperçut du haut de sa tour, disparaissant derrière la Combe. Aussitôt le jaloux tomba à genoux et pria le Bon Dieu des Maris de lui rendre sa femme.

Son désir fut exaucé.

Un bruit terrible se produisit, la montagne s'ouvrit, les eaux passèrent sous elle et portèrent les amoureux aux pieds du seigneur.

Comme celui-ci recevait sa femme dans ses bras, le pèlerin se transforma en diable velu et cornu et il disparut avec une forte odeur de soufre.

Publié dans Légendes d'Ardèche

Commenter cet article