La légende du pont du diable (Saint-Gervais-les-Bains)

Publié le par Janick

Saint-Gervais-les-Bains se trouve en Savoie.

" Autrefois, il n'y avait pas de pont sur le Bonnant. Comme chacun peut se l'imaginer, Saint-Gervais était de ce fait coupé irrémédiablement en deux.                                 

                                                     

Résultat de recherche d'images pour "saint gervais les bains coupé par le bonnant"

   Saint-Gervais-les-Bains autrefois

Le curé, particulièrement, réfléchissait chaque jour aux inconvénients qui résultaient de cet état de fait, si nuisible à ses ouailles de la rive gauche, qu'il ne pouvait atteindre.

Un soir, un étranger se présenta à la porte du presbytère. Introduit devant le curé, il lui dit à brûle-pourpoint :

"Je vous offre de bâtir en une seule nuit un pont sur le Bonnant."

Le curé, surpris, lâche une exclamation bien peu orthodoxe :

- Diable ! s'écria-t-il.

- C'est moi-même, répondit le personnage en s'inclinant.

Le curé fit le signe de croix et Satan grimaça.

- Que voulez-vous pour cela ? demanda, le curé, peu rassuré.

- Je demande que l'on m'accorde la première créature vivante qui passera sur le pont.

Le marché fut conclu et signé sur un parchemin aux marques infernales, et le Diable se retira.

Le lendemain, le pont était construit.

                                            Afficher l'image d'origine

Le curé arriva, portant quelque chose sous sa soutane. Une foule émerveillée le suivait. Il s'avança sur le pont et y lança, avec force, un chat que le Diable happa avec des rugissements de colère, mêlés aux miaulements désespérés du matou expiatoire.

Ainsi fut fait et le brave curé put enfin réunir tout son peuple de ce côté de l'eau."

(Blacher 1996:131)

Commenter cet article